Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

Hommes

de Dieu
Historique / Date de Construction Nef et chœur intérieurs
Destructions / « 1914-1918 » Façade intérieure
Chiffres Fenêtres / Roses / Vitraux
Façade Exterieure Ouest Ornements & Mobiliers liturgiques

Nef / Transepts / Chevet

Sacres des rois de France
Coupe et élévation Horloge et Carillon
Mécénat des Vignerons & Maisons de champagne Spectacle son et lumière
Galerie de Photos
Fenêtres basses du chœur et du transept

Chapelle axiale / Vitraux de Marc Chagall

Verrières réalisées en 1974, avec la collaboration de Charles Marq, destinées à remplacer les vitraux de Coffetier & Steinheil replacés dans la chapelle sud du déambulatoire.

 

 

Chapelle absidiale / Vitraux de Coffetier & Steinheil

Les verrières originelles des chapelles du déambulatoire ont été détruites au XVIIIe siècle. Les vitraux actuels ont été réalisés en 1859, qualifiés de "vitraux archéologiques" ils imitent le style des verrières du XIIIe siècle (de Chartres ou de la Sainte-Chapelle). Autrefois dans la chapelle axiale, ils ont été déposés pour laisser la place aux vitraux de Marc Chagall et remontés dans la chapelle absidiale.

 

Bras sud du transept / Grisailles de Brigitte Simon-Marq

Dans le bras sud du transept, Brigitte Simon-Marq (fille de Jacques Simon) réalise en 1961 une verrière abstraite intitulée "Eau vive" posée au-dessus des fonts baptismaux et, en 1971 puis en 1981, d'autres grisailles placées dans les bras nord et sud du transept. Les grisailles occupant les baies hautes du transept sont du XIIIe siècle.